Faire des achats en ligne est devenu une opération quasiment « normale » de nos jours. A une époque où tout est au numérique, cela permet de gagner du temps et de bénéficier de nombreuses opportunités. Le revers de la médaille est cependant d’être plus exposé aux risques de fraudes et de piratages. Afin d’éviter que votre expérience connectée ne se mue en un réel cauchemar, les banques ont mis au point une nouvelle carte bancaire dite virtuelle. Découvrez en quelques points les avantages de ce bijou de la technologie et comment se le procurer.

Comment obtenir une carte bancaire virtuelle ?

Pour les novices en matière d’achats en ligne comme pour les plus aguerris, la première des inquiétudes est souvent le gage de sécurité. En effet, avec une pléthore de fraudes existantes et l’ingéniosité de plus en plus exacerbée des pirates, il est parfois angoissant de communiquer ses coordonnées bancaires sur un site marchand. Afin de parer à cette réalité, de nombreux établissements financiers ont décidé de fournir à leurs clients une alternative plus sécurisée.

Pour se procurer une carte bancaire virtuelle, vous pouvez démarrer vos recherches en vous renseignant auprès de votre banquier. Si votre établissement habituel ne propose pas ce service, vous pourrez ensuite vérifier sur internet la liste des banques pouvant vous en faire bénéficier. Les différents établissements sont cependant divergents sur les tarifs auxquels ils peuvent mettre à votre disposition une e-card bleue. A titre d’exemple, la Société générale propose le service à raison de 12 € par an contre 52 € pour la BNP qui la propose à – 50% pour ses clients ayant souscrits à l’offre dans le cadre du pack Esprit Libre. La banque Fortuneo quant à elle propose ce service gratuitement à ses clients.

Comment utiliser une carte bancaire virtuelle ?

Si vous n’êtes pas un adepte des paiements en ligne, vous n’aurez certainement pas besoin de vous munir d’une carte bancaire virtuelle. Le principe marketing d’une e-card bleue est de générer un numéro de carte différent à chaque utilisation ce qui permet de déjouer les éventuelles tentatives de piratage sur le net. Le numéro n’étant valide qu’une seule fois, il est impossible par la suite de réussir à l’utiliser pour une quelconque raison.

Pour utiliser votre carte bleue virtuelle, la plupart des banques proposant le service vous demande de procéder de la même manière. Tout d’abord, télécharger le logiciel, se connecter en tant que client en renseignant son identifiant et son mot de passe, saisir le montant de l’achat. Les coordonnées bancaires à utiliser pour cette opération vous sont transmises et à partir de là, il ne vous restera plus qu’à procéder de la même manière qu’avec une carte traditionnelle.

A noter qu’une e-card bleue ne peut pas être utilisée dans le cas d’un engagement car les prélèvements automatiques ne pourront pas se faire.