Le rêve américain, beaucoup se l’imaginent parfait et idyllique. En effet, avec de nombreuses opportunités réalisables sur place, les Etats-Unis recèlent d’un potentiel énorme en matière d’investissement, d'entrepreneuriat et de facilités pour les entrepreneurs. Afin de vous baliser le chemin vers la réussite de votre projet aux Etats-Unis, nous partageons avec vous les impératifs à remplir au préalable pour ne pas faire de votre expérience un flop.

Déposer ses valises au pays de l’oncle Sam qu’est-ce que cela implique ?

Pour créer une société aux USA, il est capital d’avoir dans vos bagages les ressources nécessaires afin de faire face aux exigences de l’administration fédérale. Même si cette dernière octroie de nombreuses facilités aux entrepreneurs désirant investir sur place, il est indéniable que cela s’accompagne de certaines mesures visant à protéger le résident.

La première des choses sera de vous munir d’un permis de travail en règle. Il en existe de nombreux en fonction de l’usage que vous en ferez : le visa échange commerciaux, le visa entrepreneur ou encore le visa de travailleur temporaire. Bien qu’étant onéreux les visas offrent ainsi la possibilité de créer son entreprise pour peu que les services d’immigration jugent vos investissement suffisant. La procédure d’obtention du visa pouvant être alambiquée pour un étranger, il serait utile de consulter lors de vos démarches un avocat spécialisé qui pourra vous guider à travers les méandres de l’administration.

La seconde chose qu’il vous faudra accomplir est une étude de marché approfondie pour élaborer votre stratégie commerciale. En fonction du secteur dans lequel vous souhaitez vous implanter, il est capital pour votre survie de savoir quelles sont vos marges de manœuvre, comment est la concurrence mais aussi dans quel état se trouve le marché que vous convoitez.

Comment démarrer son activité ?

Une fois que vous aurez planifié votre activité et que vous aurez une idée claire de la ligne que vous envisagez de suivre, il vous faudra décider de la forme sociale de votre entreprise. Vous aurez le choix entre la Partnership idéale lorsque vous êtes deux à vous lancer dans l’aventure en temps qu’associés, la Corporation dans laquelle le système mis en place sera celui de l’actionnariat, la Sole Proprietorship qui est recommandé pour les entrepreneurs individuels et enfin la Limited Liability Company à cheval entre la Partnership et la Corporation.

L’avantage d’une implantation aux USA est que vous pouvez vous abstenir d’une présence physique. En effet, en ayant recours aux services d’un représentant sur place, vous pourrez à loisir développer votre activité et grâce à un marketing de vente efficace et patienter le temps qu’il faut avant de décider d’une présence définitive. Cela vous permettra d’étudier sérieusement le droit du travail américain qui peut être assez contraignant pour un nouvel entrepreneur.