Le monde du travail est en pleine réformation depuis quelques années. Les codes conventionnels ont complètement été bousculés par de nouvelles tendances : le jobbing et les microentreprises. Leur extension est telle qu’on se pose de nombreuses questions sur la viabilité du travail tel qu’on l’a connu autrefois. Est-on en train d’assister à une véritable révolution ?

Une société qui tend à s’ubériser

Avec la proportion que prend la transformation du travail, il ne serait pas exagéré d’affirmer que le fait que la société tende à s’ubériser y est pour beaucoup. En effet, l’émergence de diverses applications mobiles a facilité la démocratisation du travail, notamment des microentreprises. Leurs activités tournent justement exclusivement autour de cet univers dématérialisé.

Pour exemple, Uber, auquel on a emprunté le terme « ubérisation », a été la première start-up à proposer des services VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) via son application mobile. Vous pouvez aussi réserver l’un des véhicules de luxe via des applications de géolocalisation comme Google Maps et Plan.

À l’instar d’Uber et d’autres services de transport comme Allodriver, de plus en plus de services sont disponibles via des applications mobiles. Numérisation, offres en ligne, géolocalisation, voilà à quoi se résume de plus en plus le vocabulaire courant des entreprises d’aujourd’hui et aucun secteur ne semble épargné par ce vent de changement :

  • Transport
  • Tourisme
  • Logistique
  • Restauration
  • Services à la personne
  • Banque et assurance

C’est l’organisation des entreprises qui s’en trouve complètement changée, faisant apparaître de nouvelles habitudes professionnelles.

La digitalisation comme puissant outil de mise en relation

Le déroulement des activités des entreprises d’aujourd’hui n’est pas le seul domaine affecté par la numérisation outrancière. Ce sont les rapports entre acteurs au sein d’une même entreprise d’une part et entre fournisseurs de biens et clients d’autre part qui s’en trouvent bouleversés.

Avec le recours aux nouveaux outils numériques, le télétravail est devenu la règle dans les entreprises. Désormais, le salarié n’est plus obligé d’être présent sur le lieu de travail. Il peut travailler soit depuis chez lui, soit depuis un espace de coworking.

Par ailleurs, le travail des entreprises dans le domaine du community management et de la e-réputation leur permet d’établir une relation de confiance avec les clients. Aussi, ces derniers sont beaucoup plus ouverts à solliciter des services auprès de prestataires qu’ils ne connaissent pas. En amont, cette méthode de travail permet aux entreprises d’alléger leur charge de travail.