Le terme de société offshore occupe le devant de l’actualité internationale à chaque révélation des panama papers. Beaucoup de personnalités sont généralement pointées du doigt pour la détention d'une société offshore lors de la fuite de ces documents confidentiels. Quel est le principe de fonctionnement de ces sociétés offshore ? Sont-elles illégales ? Quels sont leurs avantages ?

Une société offshore : qu’est-ce que c’est ?

Comme le désigne le terme anglais “offshore” qui signifie “extraterritorial”, une société offshore est une entreprise domiciliée dans un pays étranger et qui n’y exerce aucune activité économique. Le propriétaire de l’entreprise ne réside pas cependant dans le pays où est enregistré la société. La création de ce type d’entreprise varie en fonction des Etats, mais également de la procédure choisie. Il existe en effet des cabinets spécialisés qui proposent leurs prestations aux personnes souhaitant créer une société offshore et qui s’occupent ainsi de la majorité des démarches à effectuer. Cependant, il est possible de créer son entreprise via une démarche en ligne. 

Est ce légal de créer ce type de société ? La création d’une société ou d’un compte offshore n’est pas interdite, toutefois, il est requis de justifier le trafic financier par une activité et les bénéfices doivent être déclarés. Pour le choix du pays, il est possible de créer sa société offshore à Dubaï qui figure parmi les pays plus populaires pour ce genre d'activité grâce à ses avantages fiscaux.

Les avantages d’une société offshore

Les pays où sont domiciliées les entreprises offshores permettent aux propriétaires de bénéficier d’une optimisation fiscale en leur proposant des options légales qui leur permettent de réduire le montant de l’imposition. En effet, les bénéfices ne seront déclarés que dans cet Etat et seront ainsi soumis à peu ou pas d’impôts. Ces pays sont généralement appelés paradis fiscaux puisqu'ils permettent aux entreprises d’être plus rentable grâce à leur fiscalité très avantageuse. Parmi les plus connus, on distingue l’Etat du Delaware, les Émirats arabes unis et le Panama. Par ailleurs, outre la gestion fiscale privilégiée, certains optent pour les sociétés extraterritoriales pour effectuer des transactions en toute discrétion, ce qui est assuré par les paradis fiscaux.