Se séparer de son restaurant pour profiter de sa retraite n’est pas une chose aisée, surtout lorsqu’on y a consacré toute sa vie. Outre l’attachement que l’on a envers son commerce, la remise d’un restaurant est une véritable aventure humaine. Et pour que cette dernière rime avec succès, il faut bien la préparer. Juridiquement aussi bien que fiscalement, vous aurez à faire face à de nombreuses démarches administratives. Voici donc nos conseils pour vous aider à bien remettre votre restaurant.

Remettre son restaurant : comment ça se déroule ?

Votre départ en retraite est pour bientôt ou vous envisagez de vous reconvertir dans un autre secteur d’activité ? Peu importe les raisons, vous devez savoir que trouver un repreneur pour votre restaurant prendra forcément du temps ; parfois plus de 6 mois. Dans certains cas, cela pourrait bien vous prendre au minimum 1 an, lorsque la technique de communication que vous employez n’est pas très efficace (bouche-à-oreille par exemple). Outre cette contrainte, l’autre handicap est la saturation du marché des ventes de restaurants. Lorsqu’on sait qu’il y a plus de restaurants en vente que d’acquéreurs, il est nécessaire de réaliser une annonce captivante en proposant un prix raisonnable pour vite se distinguer du lot. Pour ce faire, plusieurs solutions adaptées à la circonstance sont disponibles :

Le coût d’usage de ces différents outils n’est pas cependant négligeable. Mais au regard des garanties de vente rapide qu’ils vous offrent, ce coût semble tout à fait adéquat. Outre ces outils, vous pourrez également faire appel au service d’un notaire ou d’un avocat pour vous accompagner dans le règlement de toutes vos démarches administratives et fiscales.

Comment rédiger votre annonce de remise de restaurant ?

Pour la rédaction de votre annonce, certains éléments facilitant la compréhension et renseignant parfaitement la situation et les conditions d’acquisition du restaurant devront être précisés. Voilà quelques pistes pour rédiger votre annonce de remise :

  • les photos que vous aurez à y mettre devront être les plus pertinentes possible, car c’est ce qui attire l’attention des acheteurs. Avant de proposer votre affiche, pensez à soigner et à varier vos clichés. N’hésitez donc pas à solliciter l’aide d’un photographe professionnel qui s’y connaît pour vous épauler
  • soyez précis dans les indications de l’emplacement votre restaurant !
  • les informations financières relatives au bilan, au chiffre d’affaires, aux projections de rentabilité doivent être clairement précisées. C’est ces informations qui permettront de justifier si le coût auquel vous proposez de remettre votre restaurant est raisonnable
  • les particularités du bail de l’établissement ainsi que le nombre de personnes employées ne sont également pas à négliger
  • le prix proposé pour la vente doit être ouvert à toute possibilité de négociation. Pour définir ce montant, faites-vous donc aider par un expert
  • surtout, n’omettez pas de mettre dans l’annonce la raison qui vous amène à céder le restaurant (départ en retraite, divorce, ou toute autre difficulté…).